Aller au contenu

tomtom

tomtom

Inscrit(e) (le) 26 déc. 2011
OFFLINE Dernière activité hier, 22:29
***--

Dans le sujet : MILAN 3-2 Hellas

17 oct. 2021 - 18:45

Je ne l'appelle pas comme ça, je caricature la manière dont il a été lui même caricaturé.

Personnellement j'ai toujours dit que c'était un grand talent doublé d'une très grande tête de con et qu'on allait avoir à faire soit a un joueur qui allait exploser chez nous soit un type qu'il faudrait au bon moment pour faire la plus value au cas où sa maturité ne vienne pas.

Dans le sujet : MILAN 3-2 Hellas

17 oct. 2021 - 16:58

C'est plus Niang 2.0 et un vulgaire tout droit de L1 a ce que je vois :ninja:

J'ai pas pu (comme souvent) voir le match, mais j'ai lu un peu les news et vu le résumé et l'attitude de Castillejo et ses larmes de fin de match laissent quand même une belle impression. Joueur infiniment limité et qu'il faut faire partir, mais joueur qui semble profondément attaché au club, attristé par les critiques qu'il a pu subir. On a tendance aussi a oublier a chaud que derriere les critiques a chaud de certains joueurs n'ayant pas le niveau, qu'il y a simplement des hommes qui peuvent être touché d'être insulté de merde a la moindre contre performance. Et ce alors que les premiers responsables restent et resteront ceux qui les ont acheté (coucou Leonardo).

Dans le sujet : Squadra Azzurra

04 sept. 2021 - 09:17

- On va rappeler que la direction a changé et que le club ne veut plus faire de risque financier comme l'était Paqueta. On peut aussi rappeler que Paqueta est devenu un autre joueur a Lyon (sans surprise) et qu'il est désormais considéré comme un très bon joueur. Ce qui permet à minima de rappeler que la venue d'un talent n'est pas toujours gage de réussite et que Barella ou Chiesa n'aurait peut être pas eu la même réussite chez nous. On parle souvent du talent et de "oui mais si on l'avait eu" mais on oublie toujours le contexte. Or c'est hyper important et c'est ce qui rend le parcours d'un joueur aussi incertain car soumis à de multiples variables.

- On ne sait pas si Maldini decide de tout. Mais on peut supposer tout de même qu'il a un rôle décisionnaire important (faut il rappeler que Maldini a TOUJOURS refusé un rôle de faire valoir dans le club ?).

- Le déficit d'italiens s'explique par bon nombres d'arguments mais tu fais le choix de ne prendre que celui qui t'arrange. C'est facile de tirer les conclusions que tu veux sans prendre en considération les paramètres qui ne t'arrange pas :lol:

- Tu parles de qualité ? Pourtant les joueurs que tu cites sont des joueurs de qualité, sans doute davantage que beaucoup de joueurs de notre effectif. André Silva est aujourd'hui titulaire a Leipzig, une équipe qui poutre le Milan tout les jours. Paqueta est titulaire et un des meilleurs milieux de L1. Leur échec ne signifie pas qu'ils n'ont pas de talents, mais que le contexte n'a juste pas été favorable à leur explosion chez nous et que le pari a été perdant. Et c'est précisément pour ces raisons que le Milan ne veut plus de ce type de Paris avec des joueurs sans certitude qui impacte annuellement le club d'une quinzaine de millions. Qui te garantit que Barella ou Chiesa aurait explosé chez nous ? Personne. Je trouve ça incroyable qu'avec les contre exemples qui sont présents au sein même de notre effectif (au hasard Kessie) on ne puisse pas comprendre que l'échec ou la réussite d'un joueur ne dépend pas uniquement de la qualité d'un joueur mais de tout un tas de paramètres. Non toi tu fais dans du raisonnement primaire en regroupant tout les étrangers (Mettre Duarte dans le lot des autres faut oser) comme des sacs à merde et en parlant des Italiens comme des génies. Sauf que ce n'est pas aussi simple que ça.

- penses tu que la Juve regrette l'investissement de Bernardeschi ? La question est idiote. Bien sûr que la Juve ne regrette pas Chiesa mais le Milan ne POUVAIT PAS faire Chiesa (et rien ne dit que Chiesa aurait eu la même progression chez nous, cf point précédent). Tu continues en 2021 a faire des soustractions de mathématiques primaires en enlevant deux joueurs pour en mettre sur un pour dire: "tu vois c'est pareil ?" Sauf que c'est n'est pas comme ça que ça marche, et on te l'a déjà expliqué mais j'ai l'impression de pisser dans un violon dès que je parle finances et mercato avec toi :lol:

Le Milan actuel ne veut et ne peut pas (en tout cas ne veut plus) se permettre d'avoir un pari financier a 50M (hors bonus !), dont l'impact sur les bilans annuels serait énorme. On le voit sur les derniers mercati avec nos dirigeants qui augmentent au compte goutte leurs offres de mercato car ils ont une logique très prudente (la situation sanitaire actuelle n'a pas arrangé a cette prudence) en voulant a tout prix éviter de nouveaux accidents industriels comme les joueurs que tu cites ou récemment Castillejo. Ils procèdent de manière assez claire et frustrante: ils évaluent un besoin, le budget alloué au besoin et ça s'arrête là car la marge de manœuvre est quasi nulle. C'est assez frustrant pour tout le monde - ce mercato a été horrible en ce sens - mais c'est leur logique car ils veulent un club sain, qui peut s'auto entretenir pour qu'à terme un acheteur vienne récupérer le club (car c'est l'objectif). Donc hormis quelques prises de risques (Leao, Tonali, Tomori) qui au final n'en sont pas vraiment car la plus value sera facile, le club est proche de ses sous et ne veut plus reproduire les mêmes erreurs que par le passé. Donc tout Italien, et tout joueur tout court, qui dépassera cette logique la, le club n'ira pas dessus. Autant se faire à l'idée.

- C'est bien beau de parler d'Italophobie (fantasmée) mais tu sors les deux mêmes exemples + je suppose Locatelli (en occultant le contexte la encore mais soit) et Pessina. En supposant qu'on aurait eu ces 4 la. Ensuite il reste qui ? Parce que l'équipe aurait toujours été à dominante étrangère. Puis hormis Chiesa, est ce qu'un seul des trois autres noms aurait changé radicalement le visage de l'équipe ? Pas vraiment, on peut en tout cas être sceptique sur la question. Donc ma conclusion c'est plutôt que le cas Chiesa illustre simplement qu'on manque effectivement d'un joueur de percussion sur le côté droit (ça oui, c'est factuel) et que nous demandons depuis des années un ailier de ce profil. Mais par rapport a la politique actuelle, Chiesa ne pouvait pas être ce joueur la. En revanche le club serait bien inspiré d'en trouver un dans nos cordes.

PS: on rappellera quand même que Locatelli et Pessina ont été géré par une direction différente de celle qui gère actuellement Colombo, Pobega ou encore le fils Maldini. Et bizarrement les deux premiers ont des clubs parfaits pour progresser (ça change) et le dernier est toujours là.

PS 2: Ah et faudra aussi rappeler que certains clubs Italiens donnent leur cul pour quelques gros clubs quand ils demandent le triple a d'autres. L'exemple le plus parlant c'est Lovato que l'on a ciblé en Janvier et que Vérone a lâché pour trois quignons de pain a Bergame alors que ça en demandait 15M minimum en janvier. De la même manière qu'on a eu un tarif préférentiel avec Brescia pour Tonali, le cas inverse existe et est plus fréquent qu'on ne le croit. Un club comme la Juve notamment est bien plus avantagé que nous pour discuter avec certains clubs.

Dans le sujet : Squadra Azzurra

04 sept. 2021 - 06:33

Cette désinformation m'a toujours fatigué. La seule période où Milan était en mesure de prendre Chiesa, ou Barella, c'était lorsqu'ils étaient très jeunes. Mais:

1. Rien ne dit que leur club aurait été vendeur
2. Rien ne dit que la somme a ce moment là n'aurait pas également été disproportionné par rapport a leur étape de progression.


Comme dit Alex, faut savoir rester mesuré quand on balance 60M sur le pack Conti et Caldara qu'aucun club Italien ne veut acheter aujourd'hui. On pourra également parler il y a quelques années des 20M de Bertolacci. Cette idée farfelue du Milan Italophobe dure depuis trop longtemps. On disait il y a quelques années "Oui mais avec un vrai Milanista dans la direction ça ira mieux" . Depuis trois ans Maldini, qui est plus au fait de ce qu'est Milan que nous tous ici, est a la direction et ça n'a rien changé. Maldini est donc Italophobe ? Je ne pense pas, mais il maîtrise sans doute mieux la réalité du marché, et du marché Italien (prix du marché plus haut, pas forcément toujours identique en fonction des clubs car l'affect entre certains gros et des plus petits peut jouer dans le prix ou la formule etc.). S'il ne le fait pas, c'est qu'il y a une raison et ce serait tout aussi naïf et prétentieux de croire que vous feriez bien mieux qu'un mec qui a le sang rouge et noir.

Il a réussi a prendre Tonali car les conditions financières étaient avantageuses, mais il ne pouvait pas prendre les deux autres. Et ce n'est pas en faisant des calculs d'épicier que cela apporte du crédit a un argument.

J'ajoute également que comparer les prix de Chiesa et ceux de Leao et Tomori c'est oublier que:

1. La prise de risque n'est pas la même quand tu mets 50M sur un joueur ou sur deux (le club marche beaucoup sur cette prudence financière pour éviter les accidents industriels, on le voit sur chaque fenêtre de mercato)
2. Si on enlève Tomori on met qui ? Romagnoli qui est nul depuis deux ans ? Gabbia ? Kalulu ? Si on enlève Leao on enlève également les 5M de Djalo + on n'a plus que Rebic.
3. Ne pas recruter un ailier droit est une erreur. Recruter un ailier droit qui te crée deux autres faiblesses dans ton onze de départ en est une encore plus grande. Je pense que le club ne recrute pas trop mal depuis deux ans. Cette année je suis assez déçu et le club va vraiment devoir recruter a ce poste. Mais pas en affaiblissant les autres postes et notamment le secteur défensif central.

Dans le sujet : MILAN 4-1 Cagliari

30 août 2021 - 21:20

Sauf sur le niveau de Castillejo :ninja: