Aller au contenu

R.Baggio

R.Baggio

Inscrit(e) (le) 08 sept. 2009
OFFLINE Dernière activité hier, 21:05
*****

Dans le sujet : Bonaventura, Giacomo

04 août 2020 - 20:56

Je pense que si le Milan fait une offre pour Tonali, il signe tout de suite.

Dans le sujet : Bonaventura, Giacomo

04 août 2020 - 18:17

Voir le messagetomtom, le 04 août 2020 - 17:53, dit :

Je ne parle pas des tops de l'émission mais de ceux sur le forum. Bien que j'adore l'émission et que je prends plaisir a l'écouter, elle ne représente pas un panel suffisant comme le forum. Et encore même les tops du forum ce n'est vraiment pas un panel suffisant. On le voit dans les différents forums ou compte Twitter que des avis différents sont également présents. On peut aussi évoquer les différences en fonction des pays puisque j'ai une connaissance qui me disait par exemple qu'en Italie ils étaient bien moins critiques envers Calhanoglu qu'en France. Donc il aussi prendre du recul sur ça.
Je partage ton opinion là-dessus, bien évidemment. C’est notre photographie à l’instant T, que je juge bon de rappeler parce que la mémoire peut parfois nous jouer des tours.
D’où ma suggestion d’un référendum à San Siro, qu’on pourrait même étendre à tous les citoyens milanais (avec comme première question : Supportez-vous le Milan ou l’Inter ? ).

Citation

Pour le reste. Concernant Kessié je pense que ça y joue. Autant je suis sceptique sur le maintien de Calhanoglu a un tel niveau, autant je suis bizarrement plus optimiste concernant Kessié. Le soucis de ce joueur a toujours été d'être anarchique tactiquement, il courait partout et parfois pour rien. Il avait pour rôle de compenser les carences défensives a droite, de faire ce que Suso ne faisait pas défensivement, et de faire le mezz'ala. Résultat il était partout et surtout nul part et offrait des prestations horribles. La je le trouve étonnamment plus lucide, plus intelligent, plus précis. Et quand je me penche sur le rôle qu'il a eu les matchs que j'ai regardé, je remarque qu'il a un rôle bien plus précis, qui le maintient dans sa fonction au lieu de l'eparpiller. Autant je suis sceptique sur le retour de Calhanoglu autant je suis curieux pour Kessié. Je dis pas qu'il restera a ce niveau, mais si tu me demandes de pronostiquer je pense que celui qui a le plus de chance de maintenir son niveau de jeu c'est l'Ivoirien.
J’ai également eu l’occasion de dire que Kessie, grâce à ses qualités physiques hors-norme, bénéficiait d’une marge par rapport à d’autres. Toutefois, j’ai quelques doutes sur la pérennité de sa précision, car il est quand même sacrément limité techniquement. N’oublions pas non plus que le Milan rencontre quand même rarement des adversaires de grande valeur, donc dans l’optique de retrouver la ligue des champions (objectif depuis combien d’années ?), je doute qu’il offre des garanties suffisantes.

Citation

Pour le recrutement le soucis c'est que si tu n'achètes pas Silva ou Paqueta tu dois aussi les remplacer par des joueurs a leur poste. Je suis d'accord pour privilégier la qualité a la quantité..encore faut il que la qualité soit criante.

Prenons l'exemple de Chiesa. En soit bien sûr qu'il ferait passer un palier a l'équipe car meilleur que Castillejo et Saele. Mais pour quel prix ? Il ne faudrait pas mieux prendre, comme nous l'avons fait avec Bennacer, moins cher et au moins aussi bon (et des mecs au moins au niveau de Chiesa y en a a la pelle) et ainsi pouvoir recruter par exemple une meilleure recrue en latéral droit pour enfin avoir un joueur de foot a ce poste ? Ou un vrai concurrent a Kessié plutôt qu'un Krunic ? Il y a des limites a ce que la quantité prime car elle ne se fait pas a n'importe quel prix.

Et c'est ce point qu'on a tendance a occulter. Recruter Italien je suis pour, mais la priorité a toujours été là qualité. Si vraiment entre deux joueurs d'un niveau et d'un prix équivalent sont sur la balance, prendre l'Italien paraît logique...en revanche la première analyse doit être celle du talent. Si un joueur est meilleur qu'un Italien, ou qu'il est du même niveau mais deux fois moins cher alors il faut foncer.
Le problème est que le club n’a pas toujours adopté cette politique, loin de là. Pire, il a viré des Italiens qui nous seraient aujourd’hui très utiles.
Il est difficile de citer en exemple Chiesa, qui sort d’une saison en demi-teinte, et dont le prix est effectivement assez élevé. Maintenant, je dois avoir eu de la chance, car à chaque fois que je l’ai vu jouer, que ce soit en club ou en sélection (A ou Espoirs), il m’a impressionné.
Néanmoins, les joueurs que j’ai cités ces dernières années (Barella, Tonali et Castrovili) étaient/sont beaucoup plus abordables, et très intéressants pour l’avenir. Enfin, se pose toujours la question du timing : devons-nous systématiquement attendre que la valeur marchande de ces joueurs augmente pour nous y intéresser ? Je ne cesserai de questionner l’efficacité de nos recruteurs.

Citation

L'exemple Bennacer est parlant, comme celui de Theo. Il faut avoir cette réflexion la. Bennacer était moins cher et au moins aussi bon, alors il doit être le premier choix. Par contre il faut s'éviter les erreurs de casting, même si pour la première fois de la saison, si on excepte les joueurs destinés a être sur le banc, il n'y en a pas. Des lors j'ai envie d'encourager la direction a poursuivre dans ce sens et a ne pas retomber sur des achats foireux comme ceux que l'on a connu précédemment
Je ne crois pas que le recrutement de Bennacer exclue celui de Barella, Tonali ou Castrovilli. Une autre donnée mérite d’être prise en compte : l’attachement au club. Tonali a maintes fois exprimé son désir de venir jouer chez nous (encore récemment), mais faute d’offre, il risque de signer à l’Inter. On s'en mordra les doigts.
Enfin, rappelons que cette saison fait vraiment figure d’exception en termes de recrutement productif, et que – je l’ai assez dit – ça fait toujours 6e au classement.

Dans le sujet : Bonaventura, Giacomo

04 août 2020 - 15:17

Voir le messagetomtom, le 04 août 2020 - 14:10, dit :

1: Changeons d'angle de vue. Tu dis que Bonaventura est bon depuis avant le Covid. Mais Kessié et Calhanoglu aussi non ? Parce que même si je ne suivais pas les matchs, cela ne m'empêchait pas de lire certains avis et de garder un œil sur l'actualité. Et les propos sur les deux cités j'en ai lu des optimistes avant le Covid. Je m'en souviens bien puisque je me suis dis "ouais super, ils sont bons un mois et tout le monde va oublier" :lol:

Or ce que je te reproche c'est que tu occultes très vite le bon des joueurs que tu n'aimes pas et que tu enjolives les prestations des joueurs que tu aimes (les Italiens). Par exemple Gabbia qui est pas mal sur les derniers matchs ? Il faut lui donner la chance. Bonaventura qui revient bien ? Il est sur la pente ascendante. Kessie qui est excellent ? Ouais mais c'est le Covid ? Calhanoglu qui est excellent ? Ouais mais c'est le Covid.

Je caricature mais c'est exactement le fond de ce que tu évoques. A chaque fois tu cherches des arguments qui différencient la situation de ces joueurs la en fonction de ce qui t'arrange : l'un était bon avant le Covid ? Des échos qu'on pouvait lire, les autres aussi ? L'un était mauvais depuis trois ans ? L'autre aussi. L'un est candidat au flop depuis trois ans ? L'autre aussi.
Je te préparais un bilan des tops/flops de l’émission depuis 3 ans avant de prendre connaissance de ton message. Je te dois un correctif, car en effet, nous avions peu cité Calhanoglu dans les flops en 2018. Après réécoute, c’est parce que nous avions trouvé pire, et parce qu’apparemment les attentes le concernant n’étaient pas très élevées.
Le flop de décembre 2019 est à réécouter, et t’éclairera sur ce que nos camarades pensaient de nos joueurs à la trêve.

Toujours dans l’ordre décroissant : 3, 2, 1.
2017/2018
mi-saison :
Gila : Donnarumma, Kessie, Kalinic
Nico : Les dirigeants, Bonucci, Donnarumma (je n’attendais pas grand-chose de Calhanoglu).
Roland : Kessie, Kalinic, Calhanoglu

Fin de saison :
Gila : Donnarumma, Kessie, Kalinic
Nico : Andre Silva/Kalinic, Suso, Donnarumma
Tom : Kessie, Donnarumma, Kalinic/Andre Silva

2018/2019
mi-saison :
Gila : Laxalt, Kessie, Calhanoglu (à nouveau première partie de saison médiocre).
Tom : Gattuso, Calhanoglu (Arnaquoglu, encore plus mauvais que les 6 premiers mois l’année dernière. Excuse du côté gauche pas valable), Kessie.
Extrait audio éclairant : https://youtu.be/KpEhBOKs0v0?t=3295
Roland : Laxalt et Castillejo, Kessie, Calhanoglu

Fin de saison :
Roland : Suso, Calhanoglu (transparent tout au long de la saison, absence de choix intelligents à tous les matchs), Kessie
Nico : Cadara (comme représentant du mercato raté, n’a pas joué un match), Suso, Calhanoglu (s’il y a des offres, il ne faudra pas hésiter).
Tom : Suso, Kessie, mercato estival + tout ce qui s’est passé l’été précédent.

2019/2020
mi-saison :
Nico : Musacchio, Suso, Piatek (Calhanoglu et Kessie cités en bonus).
Roland : trio de l’horreur, peu importe l’ordre : Suso, Calhanoglu et Kessie
Aristippe : d’abord 3 joueurs dont je n’attends rien : Suso, Calhanoglu, Kessie.
Puis, les joueurs qui ont déçu : Romagnoli et Calabria, Paquetà, Piatek.

Je défends toujours les Italiens lorsqu’ils sont bons, ce qui ne m’a jamais empêché de démolir Bertolacci, Borini, De Sciglio ou d’autres, et à l’inverse, de faire l’éloge de Piatek lorsqu’il marquait, ou encore de Bennacer et d’autres cette saison. Tout ce que je dis sur Gabbia, c’est qu’il faudra le surveiller, parce qu’il semble intéressant. Je n’en fais pas un titulaire en puissance, ni un top sur la saison.


Citation

Ah et par contre, la fonction de Kessié est radicalement différente de ce qu'il faisait dans un 4-3-3. On est pas juste sur du changement de gauche a droite. La fonction et le rôle qui lui sont attribués sont totalement différents. Cela ne veut pas dire qu'il gardera ce niveau, mais on ne peut pas occulter cela car c'est criant sur le terrain.
C’est donc ce qui l’empêchait de réussir la moindre passe courte avant ?

Citation

2: Candidats sur les tops c'est sur un effectif. Donc 25 joueurs. Donc 6e sur 25 joueurs représente quelque chose. Puis faudrait savoir puisque tu parlais de Calabria ou Cutrone dans les tops comme un argument qui compte mais Calhanoglu 6e ça ne signifie plus rien. Donc entre 4e et 6e l'argument ne tient plus ? Ça n'a aucun sens. Soit on dit qu'effectivement balancer des tops sur un forum de 20 personnels n'a que peu de valeurs et auquel cas très bien mais on le fait pour tout le monde, soit on accepte aussi que ces mêmes personnes que tu salues pour avoir mis Donnarumma et Romagnoli si haut ont également mis Calhanoglu a une telle place.
À quel moment ai-je parlé de Calabria dans les tops ?
Comme je l’explique plus haut, on ne cite dans le top que ceux qui jouent durablement, donc ça limite le choix à une douzaine de joueurs. Or, je n’ai pas souvenir d’avoir vu Calhanoglu dans le trio de tête, mais je peux me tromper. Et puis, je te renvoie à tes propres propos dans l’émission. J’ai adoré te réécouter cet après-midi !

Citation

Quand a l'émission, je trouve que le virage pris par Casamilan est excellent car il va apporter de la contradiction. La venue de Feli est sûrement la meilleure chose qui puisse arriver car autant Nico, Roland que moi avions (ce n'est peut être plus le cas aujourd'hui car ma réflexion evolue) des avis trop proches l'un de l'autre et surtout proches des tiens. Avec Feli ou Artistipe (on l'a vu avec Bakayoko il y a un an), la contradiction arrive et les débats en seront plus constructifs. En cela je te félicite d'ailleurs pour ces recrues car je pense que cela sera bénéfique a l'émission. Mais du coup je pense que les tops et flops ne seront peut être plus aussi marquées que les autres années.
Merci, tout d’abord. Tu sais, avec Arno et d’autres, les débats étaient aussi enflammés par le passé (sur Abate, entre autres), et je ne te rappellerai pas la controverse Pirlo ha ha. Mais je suis pour la contradiction courtoise ad rem, donc je suis également satisfait des nouvelles recrues. Tu sais, dès la 10e émission j’avais passé une annonce ironique et sérieuse à la fois : Nous recherchons des mondialistes … mais personne n’est venu.
Mais je trouve que les désaccord avec les habitués peuvent aussi exister, encore aujourd'hui. Tout dépend des sujets, mais on ne va pas non plus se forcer à être en désaccord pour le plaisir de la polémique.


Citation

Pour le temps de jeu je t'invite à aller voir les minutes joués par Jack cette année et surtout en 2018. Il a joué. Et pas qu'un peu. On ne parle pas d'un joueur qui a fait 6 matchs dans l'année.
Beaucoup de bouts de matchs, quand même. Peu de titularisations. Et les opinions étaient plutôt positives. Je te citais un article de calciomio tout à l’heure. En voici un autre : https://www.calciomi...lan-ac-id-62199



Citation

J'essaye juste de te montrer que le marché des transferts n'est pas aussi simple que ce que tu énonces chaque été. Que les erreurs de mercato (et ça on sera d'accord, il y en a) tu les payes et pas qu'un peu. Prenons l'exemple d'un Paqueta. Acheté 37M il y a un c'est un échec énorme. Et bien lui par exemple c'est l'exemple parfait du mec qui sera très difficilement vendable. Et jusqu'à l'an dernier Kessié et surtout Hakan c'était la même merde. Et en parallèle a ça tu dois essayer de te renforcer tout en essayant de ne pas augmenter la charge du club. Tu as peut être l'impression que l'on a encore fait des dépenses folles et pourtant depuis que Maldini & Boban sont arrivés notre mercato est un mercato d'équilibriste. La encore tu le verras sur le site.

Quand au fait de recruter Italien, j'aurais bien aimé Tonali et Barella mais a la place on a eu Bennacer. Tu peux regretter ce choix mais moi pas, surtout a 16M (!) soit plus de moitié moins que leur prix.
Ah mais je trouve que Bennacer est, en effet, un excellent coup ! Rien à redire le concernant, mais je disais déjà en début d’année qu’il eût mieux valu recruter moins et plus qualitatif chaque année, que renouveler les 2/3 de l’équipe type avec des joueurs moyens qui nous mènent à la 6e place. Je n’ai pas changé d’avis. J’aurais préféré que le club achetât Barella l’année où il a opté pour Paquetà ou Silva, et qu'il se rue ce mois-ci sur Tonali le Milanista, en diminuant la quantité pour augmenter la qualité.

Dans le sujet : Bonaventura, Giacomo

04 août 2020 - 13:08

Voir le messagetomtom, le 04 août 2020 - 12:22, dit :

1: Je suis pour le fait de mettre de l'individu dans le collectif, car les paramètres fluctuent toujours et qu'on ne parle pas de données mathématiques. Mais deux choses me genent. D'une part ce n'est plus une légère fluctuation mais une véritable et énorme différence. D'autre part pour chaque joueur on peut leur trouver des circonstances atténuantes. Kessie qui se retrouve enfin a son poste et dans un rôle qui lui permet d'être confiné dans une fonction qui lui correspond, Hakan qui joue au poste où il est le plus a l'aise, Kjaer qui après un temps d'adaptation a été très bon, Ibra qui a 38 ans a peut être eu besoin de temps pour se préparer et se ré habituer a un championnat plus relevé. Bref le soucis n'est pas de le faire pour Bonaventura mais de le faire QUE pour Bonaventura.
Calhanoglu a été mauvais en jouant derrière les deux attaquants à plusieurs reprises, tout comme Kessie dans son domaine. J’ajoute qu’à partir du moment où on a la chance d’être épargné par les blessures, et où on est titularisé chaque semaine, on peut réussir des passes et des interceptions, même si on est légèrement plus à gauche ou plus à droite.
Je disais, plus haut, que je trouvais Bonaventura meilleur comme milieu offensif gauche, mais ça ne l’a pas empêché de rendre de bonnes copies comme relayeur non plus. De même, Maldini réussissait ses tacles à gauche et au centre. Et que dire d’Ambrosini, qui a dû occuper quasiment tous les postes (sauf gardien) dans cette équipe. Il y a une marge entre être meilleur à un poste qu’à d’autres, et être carrément mauvais dès qu’on te déplace légèrement sur le terrain (en sachant, en plus, que les situations de jeu te permettent de te retrouver très souvent dans ta position préférée si tu le souhaites).
Concernant Kjaer et Ibra, je suis d’accord, mais on doit rendre compte de ce qui s’est passé depuis leur arrivée, et pas depuis six semaines seulement.


Citation

2: Calhanoglu et Kessié ont été bons avant de venir chez nous, le Turc a même été suffisamment bon pour être candidat dans les tops en 2018. C'est donc faux ce que tu dis. D'ailleurs sur la seule période 2017-2020, Calhanoglu a sans doute eu un rendement moins mauvais que Bonaventura puisqu'il est meilleur depuis la reprise et qu'il était donc meilleur en 2018 si on se fie a l'argument des tops de la saison. Pourtant pour l'un tu dis que c'est la première fois qu'il est bon tandis que pour l'autre tu dis qu'il est sur la pente ascendante. Je suis le premier a chier sur Hakan et a ne pas vouloir de Hakan dans le onze type, mais sur leur période commune, sportivement, c'est pas Bonaventura qui est en avance.
Candidat pour les tops, c’est sur combien de joueurs déjà ? Parce que sur 11 titulaires, lorsque la moitié déçoit, il n’y a aucun mérite à être classé 5 ou 6e, hein. Dans l’émission, en revanche, il a été flop chaque année (et je ne parle pas que de mon opinion).
En dehors des 6 dernières semaines, le Turc a été clairement mauvais cette année, et était toujours dans les flops de l’émission (pas que le mien, encore une fois) en décembre.
Quant à Bonaventura, comment aurait-il pu figurer parmi les tops, alors qu’il ne jouait presque pas ? Autant il arrive que certains flops jouent rarement (Paquetà et Piatek cette saison, par exemple), autant on ne place pas en top un joueur qui entre en jeu de temps en temps, quelles que soient ses performances. D’ailleurs je ne l’ai jamais classé parmi les tops cette saison non plus.
La seule chose qui permette au Turc d’avoir de l’avance, comme tu dis, c’est l’extrême (et invraisemblable) patience/clémence dont il bénéficie depuis 3 ans, que je ne suis pas seul à dénoncer.

Citation

3: Sauf qu'encore une fois je t'ai expliqué que le marché des transferts n'est pas aussi simple qu'une partie de console de jeu dans lequel il suffit de vendre le joueur pour s'en débarrasser. Qui plus est dans une période de mercato aussi courte. C'est une donnée essentielle et a laquelle tu sembles ne pas t'y intéresser. C'est totalement ton droit, mais pour autant lorsque tu évoques qu'il faudrait vendre untel ou untel a la place d'un autre il faut les prendre en considération. Comme tu le dis si bien, il faut contextualiser. Et la aujourd'hui le contexte c'est :

- période de post Covid = moins de transferts coûteux
- période courte de mercato = moins de temps de tractations + temps pris pour la recherche d'une recrue titulaire
- vente de Calhanoglu = recherche d'un prix minimal pour éviter la perte et espérer une plus value (si un club de manifeste)

Le tout dans un mercato ou il faut recruter plusieurs joueurs. Il y a une chose qui est indiscutable, c'est que c'est nettement plus simple de ne pas prolonger Bonaventura et de se concentrer sur la recrue plutôt que de chercher a négocier pour prolonger Jack + chercher a vendre Hakan + une recrue. Au lieu de une tractation, on en aurait trois. Infaisable dans un tel été.
Tom, chaque année tu trouves une bonne raison pour que le Milan ne recrute pas d’Italiens, mais les faits sont là : si l’Inter a pu prendre Barella l’an passé et Tonali cette saison, le Milan peut le faire aussi. Quand on veut trouver de l’argent, il semble qu’on y arrive, comme l’attestent les sommes exorbitantes qui nous mènent à la 6e place depuis des années (5e max l’an passé).
De même, le Turc a coûté 20m, donc si un club allemand se manifeste, il ne faut pas hésiter. D’ailleurs, les ventes n’apportent pas toujours des plus-values, car celle de Cutrone a immédiatement été compensée par l’achat d’un Leao plus cher (35m,si j'en crois l'Equipe et France Football).

Citation

4: Je ne dis pas que ce n'est pas décevant. Mais pour le coup si on doit chercher les causes de ce classement, la première réponse se situe autour de l'entraîneur, pas les joueurs. Ou alors les joueurs que nos précédents DS ont acheté (Piatek, Paqueta, Biglia etc.)
C’est ton avis. Je pense que les joueurs ont une lourde part de responsabilité dans nos échecs répétés des dernières années. Je le dis d’autant plus objectivement que j’étais opposé à la venue de Giampaolo, dont je dénonçais l’arnaque bien avant ses premiers matchs.
Je crois, comme beaucoup de supporters, que Zlatan a eu un impact psychologique sur ses coéquipiers bien avant d’avoir un impact sportif, et que le confinement nous a bien aidés, mais n’oublions pas que la plupart de ces joueurs étaient titulaires dès le début de saison, et qu’ils n’ont pas su assurer quand il le fallait.
Mais tout cela n’enlève rien au fait qui a déclenché cette conversation : place aux étrangers !

Dans le sujet : Bonaventura, Giacomo

04 août 2020 - 08:35

Voir le messagetomtom, le 03 août 2020 - 23:45, dit :

Tu critiques a juste titre le niveau dramatique de Kessie, Hakan depuis leur arrivée ? Très bien, pourquoi pas, mais Bonaventura aussi.
Je ne juge pas de la même manière un joueur accablé par des pépins physiques, rarement titulaire, et d'autres qui ont leur rond de serviette sur le terrain depuis trois ans, et un statut qu'ils n'ont jamais mérité, en effet.

Citation

Tu parles avec optimisme du niveau actuel de Bonaventura (alors qu'entre nous, de tout les joueurs offensifs que j'ai vu sur les quelques matchs post Covid c'est le moins impressionnant derrière le dépressif Brésilien) ? Derrière tu mets en perspective et de distance sur le niveau des autres qui sont pourtant bien plus impressionnant. Ce n'est pas logique.
Je contextualise, comme expliqué plus haut : certains sont bons pour la première fois pendant 6 semaines, alors que d'autres ont été bons durablement par le passé, et reviennent bien après de longues blessures (j'ai d'ailleurs trouvé Bonaventura bon bien avant le confinement), et un temps de jeu très limité.
J'ajoute évidemment l'aspect humain et familial, historiquement propre au Milan.

Citation

Et en faisant ça je considère comme mes comperes que Bonaventura ne peut prétendre a mieux qu'une place sur le banc, sur un poste où tu dis d'ailleurs qu'il n'est pas le meilleur.
J'ai en effet parlé de rotation, et non d'un poste de titulaire indiscutable, en attendant de voir à quel niveau il peut revenir. À 30 ans, on n'est pas mort.

Citation

Quand au classement, on va quand même rappeler que:

1. Partir avec 14 points en 13 matchs avec l'échec tonitruant Giampaolo qui a totalement détruit l'équipe (Comme quoi la priorité avant des joueurs, ça a toujours été le coach, mais on l'a toujours dit), ça n'aide pas.

2. Malgré le premier point on finit avec 2 points de moins uniquement de la saison passée.

3. La différence étant que contrairement a l'an passé, la zone CL n'a pas terminé a 69 points mais a 78. Si tu as bonne mémoire j'en avais d'ailleurs parlé lors de l'émission de fin de saison 2019.
Ça donne toujours 6e, comme depuis de nombreuses années, en fait. Ce, dans une Serie A vraiment pas impressionnante, aux têtes d'affiche très moyennes, et aux clubs de seconde zone qui viennent en victimes expiatoires prendre leur raclée à chaque match.


Citation

Pour le reste je n'ai pas dis que tu avais dis que c'était impossible, mais je te signale simplement que cette année on l'a fait. Le tout en ne payant jamais plus de 25M. Et la chute du Milan n'a jamais été lié a la desitalianisation mais par une absence totale de projet de Berlusconi et Galliani qui n'ont jamais préparé l'après a l'approche de la fin des sénateurs, tant au niveau sportif (que des recrues foireuses ou presque) que financier (mise en danger du club).
Nous ne serons jamais d'accord sur ce point, car tu occultes les aspects collectifs et cohésifs.
Bref, que le Milan fasse comme indiqué sur le maillot : voler aux Émirats. Qu'il cesse d'occuper la ville de Milan, dont il est indigne.