Aller au contenu

Rango

Rango

Inscrit(e) (le) 05 juil. 2015
OFFLINE Dernière activité hier, 23:48
-----

Dans le sujet : Caldara, Mattia

12 janv. 2020 - 20:35

L'état de forme n’est pas binaire. Entre « être à 100% » et « être blessé », il y a des tas d’autres situations. Ce n’est pas parce qu’il s’entraine avec le groupe qu’il est apte à jouer titulaire. Il n’a plus joué avec continuité depuis plus d’un an et demi, UN AN ET DEMI.

Comme le dit Léo, l’Atalanta ne prend aucun risque puisque si le joueur flop, « casa » ou pas, il reviendra à Milan.

Dans le sujet : Cagliari 0-2 MILAN

12 janv. 2020 - 11:50

 Roland, le 12 janv. 2020 - 11:01, dit :

Ça a donné quoi alors ce 4-4-2 dans le jeu et les individualités alors ? Je n’ai pas pu voir le match.

1) Stabilité défensive

Hormis une ou deux contre-attaques alors que nos latéraux étaient assez haut et une sortie approximative de Donnarumma, Cagliari n’a pas été dangereux.

2) Les couloirs comme rampes de lancement

La progression se fait via les couloirs. Castillejo, de part son profil et ses courses, apporte de la profondeur. Match intéressant de l’espagnol sans être exceptionnel, à revoir. Calhanoglu dans un rôle qui ne lui correspond pas. Le turc ralentit les actions de jeu et son absence de jeu sans ballon est problématique pour un ailier. Bonaventura a une carte à jouer et Rebic pourrait même renaître s’il ne part pas. A noter toutefois leur implication défensive. La bonne nouvelle c’est que Suso s’y clairement inadapté à un 4-4-2.

3) Filtration du milieu

Bennacer et Kessié ont ratissé l’entre-jeu et ont récupéré pas mal de ballons. Belle prestation des deux milieux, Kessié a montré un bien meilleur visage. Ils ne se sont pas fait surprendre par la position de Nainggolan qui se plaçait entre les lignes. Petit regret que Bennacer ne participe pas un peu plus à la construction du jeu.

4) Un duo d’attaque complémentaire

L’association manque encore d’automatisme, Zlatan n’a pas encore 90 minutes dans les jambes et Leao est encore trop souvent maladroit et nonchalant mais l’association est prometteuse. Deux buts, dont un validé, un poteau et une passe décisive pour Ibrahimovic et une attitude de grand frère sur le terrain, ça me plaît et pourvu que ça dure.

Dans le sujet : Caldara, Mattia

11 janv. 2020 - 23:53

L’Atalanta n’aurait rien gagné à accepter un prêt sec. Un prêt dans un club de seconde partie de tableau? La volonté du joueur a sûrement prime. Et puis y avait seulement des intéressés? Ce genre de club a besoin de joueurs opérationnels tout de suite, le maintien ne se joue pas à long terme.

Dans le sujet : Caldara, Mattia

11 janv. 2020 - 23:48

Voir le messageR.Baggio, le 11 janv. 2020 - 23:38, dit :

Pourquoi raisonner à court terme ? Un projet se construit sur plusieurs années, avec des joueurs qui peuvent revenir au premier plan au fil du temps.
Il eût été intéressant de relancer Caldara progressivement en deuxième partie de saison, sans le titulariser immédiatement, bien entendu, mais ainsi nous aurions pu le retrouver en pleine possession de ses moyens en août 2020, après une préparation adaptée.
Caldara handicapait moins le club que ceux qui sont actuellement sur la pelouse, et qui jouissent d'une totale impunité. Caldara pouvait être la lumière au bout du tunnel, justement.

Dans le meilleur des mondes, Caldara revient à son niveau et s’impose aux côtés de Romagnoli dans la charnière centrale.

Ce raisonnement, c’est probablement ce que s’est dit le club après la première grave blessure de Caldara. Une patience qui n’a aboutit sur rien. D’autant plus que Conti, dans un cas similaire, éprouve toutes les peines pour revenir à niveau. Je comprends que le club perde patience, surtout face à une offre permettant de limiter la casse financière.

Au-delà de la volonté du club, il y a également la volonté du joueur. L’Atalanta, c’est probablement un choix qui vient de Caldara, un club qu’il connaît et qui l’a mis en lumière. On ne connaît pas non plus toutes les donnés médicales, le club a peut-être bien raison de vouloir s’en séparer.

Pour rappel, Caldara c’est 328 jours d’indisponibilité en 1 an et demi pour 2,2 millions d’euros de salaire.

Dans le sujet : Caldara, Mattia

11 janv. 2020 - 23:37

Voir le messageR.Baggio, le 11 janv. 2020 - 23:23, dit :

Les contextes de Sassuolo et de la Nazionale n'ont pas toujours eu les voyants au vert, ce qui n'a pas empêché Sensi d'y briller.
Rappelons que Bertolacci n'a brillé nulle part, donc ce n'est pas comparable.

4 matchs en Nazionale, c’est pas représentatif. Sassuolo c’est un club de province, c’est pas le même contexte.